Plombier Voisins-le-Bretonneux 09.80.09.01.23 Souder un tube en cuivre

Vous avez besoin d’un plombier pour souder un tube en cuivre ? Nous allons vous montrer toutes les étapes pour y parvenir. En dehors des dispositifs mécaniques (de type collets battus, raccords bicônes, à compression ou instantanés), les tubes et raccords en cuivre ne s’assemblent que par soudage.

Comment poser une sèche serviette à eau chaude ?

Rendez-vous sur : – entretien chaudière – pour tout savoir sur « Comment doit être réalisé un BON entretien d’une chaudière » , et voir les vidéos sur le site –

On parle plus exactement de brasage au lieu de soudure, car il n’est pas question de faire fondre les pièces de cuivre (même superficiellement) pour les assembler : elles sont simplement « collées » à l’aide d’un métal d’apport (brasure) qui fond à une température inférieure à celle du cuivre.

Pour cela, les pièces sont maintenues au contact l’une de l’autre et chauffées au chalumeau monogaz ou à la lampe à souder. Dès qu’elles ont atteint la bonne température, le cuivre est alors rouge sombre. La brasure, portée au contact des pièces, fond immédiatement et comble l’intervalle qui les sépare. En refroidissant, la brasure se solidifie une fois de plus et « colle » les pièces l’une sur l’autre.

On distingue 2 façons pour souder un tube en cuivre. Le brasage tendre (400 °C au niveau des pièces) : uniquement pour les arrivées d’eau froide, il se réalise avec de la brasure à l’étain. Le brasage fort (de 600 à 800 °C au niveau des pièces) : réservé aux arrivées d’eau chaude et aux conduites de chauffage. Il nécessite de la brasure à l’argent ou au cuivre-phosphore.

Il est bon à savoir que les tubes et raccords en cuivre ne sont jamais brasés bout à bout, cela ne tiendrait pas. Le raccord est toujours un peu plus gros que le tube afin de s’enfiler au bout de ce dernier. Abouter 2 tubes de même diamètre est possible sans raccord à condition de dilater (avec une pince à emboîture) l’extrémité de l’un pour l’enfiler sur l’autre.

Décapez le tube

Sauf si elle est auto décapante, la brasure n’est jamais appliquée directement sur le cuivre. Elle doit toujours être précédée par un décapage approprié (graisse ou pâte spéciale). Sinon la brasure peine à accrocher et l’assemblage n’est pas étanche. Repliez une bande de 7 ou 8 cm de toile émeri fine autour de l’extrémité du tube. Frottez-la en tournant afin de polir la surface (sur 1 à 2 cm de long) qui sera au contact du raccord.

Appliquez le décapant

Pressez le tube de décapant pour en appliquer un peu sur la surface précédemment décapée. Si le décapant est contenu dans un petit pot, prélevez-en un peu avec la lame (propre) d’un petit tournevis et appliquez-le sur le tube. Répartissez sommairement le décapant autour du tube.

Emboîtez le raccord

Emboîtez le raccord au bout du tube. Tournez le raccord sur lui-même pour répartir le décapant.

Si le raccord est coudé ou en T, notre plombier vous conseil d’orientez-le correctement dès maintenant. Il ne doit plus bouger ensuite.

Chauffez le tube

Allumez le chalumeau ou la lampe à souder. Approchez l’extrémité du dard (partie bleue claire de la flamme), de l’emboîtement (partie du raccord enfilée sur le tube). Chauffez uniformément le tube et son raccord. C’est-à-dire en tournant autour de l’emboîtement.

Si vous utilisez un chalumeau, vous pouvez l’équiper d’un bec en demi-cercle (type Cercoflam). Il chauffe le tube sur la moitié de sa circonférence. Vous n’avez donc qu’à faire pivoter le chalumeau de 180° pour chauffer le tour du tube.

Appliquez la brasure

Dès que le cuivre a viré au rouge sombre, il est arrivé à température et peut être brasé. Appliquez le bout du fil de brasure non pas au contact de la flamme mais à la jonction des pièces. La brasure fond à leur contact et « file » dans le joint.

Si la brasure ne fait pas le tour des pièces directement, c’est parce qu’elles ne sont pas tout à fait assez chaudes tout autour… Essayez tout de même d’appliquer la brasure à 180° du point de départ. Si elle ne prend pas, éloignez-la pour réchauffer un peu les pièces. Mais autant que possible, sans faire refondre la brasure déjà appliquée !

Laissez refroidir l’ensemble

Laissez refroidir l’assemblage.

Attention, même si l’autre extrémité du tube n’a pas changé de couleur et si le cuivre refroidit rapidement, le tube est sans doute trop chaud pour être manipulé sans gants anti-chaleur. Voilà comment souder un tube en cuivre. Le mieux est toujours de nous appeler au 09.80.09.01.23 si vous vous trouvez au Voisins-le-Bretonneux.

[image][pict]

Vos dernières recherches sur Plombier Voisins-le-Bretonneux 09.80.09.01.23 Souder un tube en cuivre : remplacement chaudière viessmann Melun, meilleur type de chauffage, entretien chaudière fioul 95330, electrovanne chauffage, installation chaudière de dietrich Cormeilles-En-Parisis 95240, chauffage central gaz, chauffage domotique Bussy-Saint-Georges 77, chauffage à fluide caloporteur, formation chauffagiste Gretz-Armainvilliers , dimensionnement chauffage, chauffage électrique à inertie 92000, chauffage chantier, chauffagiste lyon Les Lilas 93260, chauffage a fuel, tuyau chauffage central Le Coudray-Montceaux 91, depannage climatisation

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *